Catégories

Pourquoi recourir à un prêt sur la consommation ?

Pourquoi recourir à un prêt sur la consommation ?

Chaque année, des millions de ménages ont recours à un crédit sur la consommation. D’après les dernières données de la banque de France, la dette des ménages français au titre des crédits à la consommation a connu un bond de 20 % entre 2020 et 2021. Il existe plusieurs formes de crédits à la consommation. Concrètement, les ménages contractent ces dettes à des fins bien précises. Lesquelles ? Une question à laquelle nous apportons des réponses dans ce dossier.

Un crédit pour l’achat d’un bien de consommation

La plupart des ménages ont recours à un meilleur prêt conso dans l’intention d’acquérir un bien de consommation. En effet, les crédits à la consommation se déclinent en deux principales catégories : les crédits affectés et les crédits non affectés.

A voir aussi : Pourquoi changer l intercooler ?

La première est exclusivement destinée à l’achat des biens de consommation. Il peut s’agir d’une voiture, des meubles, d’un électroménager ou d’un cadeau à une occasion particulière. Ces prêts sont également contractés dans le but de financer des prestations de services telles que les voyages.

Outre l’achat d’un bien de consommation, ce type de crédit vous aide à financer vos projets importants. Vous pouvez notamment contracter ce prêt pour financer la rentrée scolaire de votre enfant. À défaut, vous pouvez également utiliser ces fonds pour financer un projet personnel de formation. Vous envisagez peut-être une reconversion professionnelle, ou vous désirez valoriser vos acquis. Le prêt à la consommation vous permettra de supporter les coûts de la formation.

A découvrir également : Qu'est-ce que les obligations d'épargne ?

Par ailleurs, les crédits travaux sont également traités comme des crédits de consommation. Chose étonnante quand on sait que les prêts de consommation concernent toutes les opérations hors immobilier comprises entre 200 et 75 000 €. L’emprunteur peut donc à juste titre utiliser le montant du crédit travaux pour engager des travaux de rénovation ou d’entretien d’un immeuble ou logement. Ceci même au-delà de la barre des 75 000 €. L’essentiel pour lui est de s’assurer que le crédit ne soit pas garanti par une hypothèque.

Articles similaires

Lire aussi x