Catégories

Qui peut vendre du CBD en France ?

Qui peut vendre du CBD en France ?

Les produits contenant du cannabidiol ne peuvent pas simplement être interdits par un État membre de l’UE. Cela pourrait finalement arriver si l’avocat général de la Cour européenne de justice (CJCE) Evgeni Tanchev l’emporte.

Le contexte est la condamnation de deux entrepreneurs qui ont échangé des liquides contenant du CBD contre des cigarettes électroniques et des évaporateurs et qui les ont importés de République tchèque en France. Ils ont été condamnés pour cela en vertu de la loi sur les stupéfiants de leur pays d’origine.

A lire en complément : Quels soins avec la CMU ?

Evgeni Tanchev y voit une violation du droit de l’UE. Si, selon Tanchev, le pétrole CBD est légal dans un État membre de l’UE, il ne peut être déclaré « drogue » ni puni dans un autre pays de l’UE. Evgeni Tanchev a soutenu que les résultats scientifiques suggèrent que le cannabidiol n’a pas de propriétés enivrantes — c’est pourquoi les cannabinoïdes, ou les produits contenant du CBD, ne relèvent pas fondamentalement des dispositions de la La réglementation sur les stupéfiants est susceptible de baisser. Même s’ils proviennent de la plante de chanvre, ce qui est une raison suffisante en France pour enfiler les vis à main de la prohibition.

Les concessionnaires CBD ont fait appel de l’arrêt, après quoi le tribunal compétent d’Aix-en-Provence a transmis l’affaire à la Cour de justice européenne de Luxembourg. L’avocat général Evgeni Tanchev a déposé ses requêtes devant le tribunal le 14 mai, qui comprend un avis juridique détaillé. Cela conclut qu’une interdiction des importations de liquide CBD en provenance d’un autre pays de l’UE vers la France est illégale et ne peut pas être compatible avec le droit de l’UE. Il appartient maintenant au gouvernement français de prouver que le cannabidiol constitue une menace pour la santé. Cela risque d’être difficile.

Lire également : Comment resilier sa mutuelle avant date anniversaire ?

affichage

accès en ligne • Lecture gratuite pendant un mois • Accès illimité à du contenu exclusif • Déterminez vous-même la durée de l’abonnement de manière flexible • Papiers électroniques gratuits à partir de 24 mois Si les juges de la CJCE sont d’accord avec l’avocat général, ce qui est généralement le cas, d’ailleurs, une telle précendance risque d’avoir un impact sur la réglementation de la CDB dans toute l’Union européenne. Le verdict doit être annoncé à l’automne.

Avis d’Evgeni Tanchev

Article sur le sujet

Articles similaires

Lire aussi x