Catégories

Comment s’habiller pour le grand froid ?

Comment s’habiller pour le grand froid ?

Quel est le parfait équipement froid pour les pays scandinaves ? Comment lutter contre les températures extrêmes ? Quel est notre équipement le plus approprié ? Après avoir voyagé en Laponie et testé notre équipement technique au Canada, nous vous aiderons à faire les bons choix.

A voir aussi : Comment remplir une cartouche de cigarette électronique ?

Bien équipez-vous dans le froid :

Avant notre voyage en Laponie suédoise, la question de l’équipement nous semblait plus que la plus importante. En regardant la météo, nous savions que les températures pourraient atteindre -40 degrés en janvier . Par conséquent, il était nécessaire de bien porter et d’avoir le bon équipement froid. Lors de votre premier voyage dans un pays scandinave, et surtout au-dessus de la roue polaire, vous ne savez jamais quel taux danser : investir ou non dans des marques de référence (souvent chères) ou opter pour un plan B pensant que la couche d’accumulation nous sauvera des pains. Quelles marques techniques choisir ?

A lire en complément : Comment s'habiller pour courir à 5 degrés ?

Investir ou non dans des engins froids ?

Je n’ai pas de réponse honnête et précise, juste une opinion personnelle. Je ne prétends pas savoir qu’elle est la meilleure façon de s’habiller dans des conditions extrêmes. Ni quel est l’équipement froid le plus approprié. Je partage avec vous ici en particulier nos conseils après notre expérience personnelle et nos opinions sur l’équipement que nous avons choisi. A savoir, sur notre voyage en Laponie , les températures variaient entre -9 degrés au plus chaud et -37 (avec une sensation à -40) au plus froid.

Lors de la préparation du premier voyage à la terre du nord, vous devez tout d’abord vous poser la question suivante. Vous envisagez de voyager plusieurs fois dans les pays nordiques ? Si ce n’est pas le cas, il n’est pas nécessaire d’investir quelques centaines d’euros dans une veste qui ne servira plus. Des vestes, comme celles que nous avions, ont des membranes spéciales pour lutter contre le froid extrême. Pour un voyage au ski, ils ne sont manifestement pas essentiels, et peuvent même être une nuisance. Dans notre cas, nos vestes seront bientôt réutilisées pour d’autres expéditions nordiques, mais aussi, surtout parce que nous sommes allés au Canada dans le cadre du TCP .

ma part, je ne trouve pas nécessaire d’investir dans des équipements très coûteux pour tous les vêtements. Priorité (pour moi) se tourne vers la parka froide, Pour les chaussures et les extrémités du corps pour être protégé. Si l’on compare The NorthFace leggings (qui est une marque que j’adore) les prix vont augmenter en 80/100 euros. Pour notre voyage en Laponie, j’ai acheté des sous-vêtements techniques en laine mérinos de Décathlon à moins de 20 euros, et le résultat était excellent ! Même chose pour les bâtons, j’ai déjà eu un modèle Forclaz 50 avec Quechua à 8€, mais modulé avec NaOrthFace polaire et aucune différence, je suppose sauf pour l’odeur.

Enfin, pour les voyages en Laponie suédoise (hiver), il faut également se rappeler que pour les activités de plein air, l’équipement peut être fourni par des hôtels/prestataires de services. Je le répète, mais à moins que vous n’ayez l’intention de voyager à nouveau dans des conditions extrêmes, il n’est pas nécessaire d’investir des centaines d’euros.

Règle 1 : Adhérence au système 3 couches

Pas la règle 3 couches (ou oignon) n’est pas un mythe, mais l’une des premières règles à suivre si vous voyagez dans des pays froids. Ces 3 couches ont chacune son but : transfert respiratoire isolation thermique protection !

La première couche est très importante, car vous devrez préférer les sous-vêtements faits de fibres synthétiques « respirantes ». J’insiste sur le terme respirant parce que nous avons tendance à penser « coton » alors qu’il est matériel pour l’exil . La première couche vise à éviter la sensation de froid à la suite de la transpiration dans l’effort. Il garde au sec tout en assurant le transfert de la transpiration. Nous préférons les matériaux tels que le polyester, l’acrylique ou le polypropylène, qui sèchent rapidement.

La deuxième couche, pour laquelle la polaire (ou veste en duvet mince) est recommandée, vise à maintenir une température corporelle constante, c’est-à-dire, son but est l’isolation. Enfin, la dernière couche est destinée à vous protéger des intempéries et des « dangers » externes. C’est en cela que se trouve le caractère le plus technique. Cette couche doit inévitablement être imperméable et coupe-vent.

Notre équipement de réfrigération idéal :

Haut du corps

Nous portons d’abord des sous-vêtements techniques de type Heattech Uniqlo (la plupart viscose et acrylique). Slogwords : mince, léger et respirant Cette première couche nous permet de rester au sec. Ci-dessus cette première couche, nous appliquons une polaire . J’ai passé entre Quechua et NaOrthFace ; les deux en valent la peine, le détail est surtout dans la coupe et le style. J’ai gardé mon quechua pour les cours en plein air suivi par OrthFace pour les soirées à l’hôtel.

Enfin, la dernière couche, la parka, doit être coupe-vent et imperméable absolument. C’est la protection et c’est dans ce vêtement que je vous conseille d’investir (si vous n’aviez qu’à faire un choix). Les deux étaient équipés de Fjällraven (une marque suédoise couramment utilisée en Laponie) avec des modèles Expedition Down Jacket composé de 100% polyamide et 90% de peluches d’oie et 10% de plumes. Tous les Suédois rencontrés nous ont confirmé que nous avions fait le bon choix et en général nous n’avons même pas été suggérés d’équiper l’hôtel parce que pour eux nous étions parfaitement préparés à combattre le froid. Ce qui nous a séduits dans ce modèle, malgré la page « Bibendum », c’est son côté à la mode. Quand nous pensons à la « technicité », nous imaginons rapidement des modèles très (aussi) sportifs sans recherche esthétique. Ce parc peut me servir très bien pendant les expéditions, mais aussi pour la ville (dans des conditions extrêmes toujours). C’est un petit plus : une fermeture qui s’ouvre également par le bas et permet un effort (randonnée par exemple) pour l’ouvrir pour faciliter les mouvements des jambes, mais aussi laisser passer l’air modérément et s’asseoir plus facilement.

Park Grand Froid Fjällräven| Doudoune Expédition W| Marque suédoise | 3 couleurs | 799,95€ noir pour moi, bleu marine pour Benjamin

Bas du corps

la même manière que dans le cas du tronc, nous mettons des sous-vêtements techniques/leggings , préférant la laine mérinos ou la laine (pour les deux nous avons choisi le modèle de la marque Wed’ze). Au-dessus bon pantalon de snowboard ne astuce. Je suis sorti du modèle Backyard de Roxy De , (10K et 3 flammes que j’ai réutilisées pour mon séjour à Chamonix et Cauterets) et j’ai fait l’affaire parfaitement. Les jambes ne sont pas la partie du corps où vous risquez le plus froid !

Protéger les extrémités

C’ est bien connu, mais c’est à cause de nos pieds et de nos mains souvent mal couverts que le froid peut rapidement devenir notre ennemi numéro un. Lorsque vous voyagez dans le pays scandinave, la priorité est d’assurer la protection des membres. Galaklavan’est pas sexy, mais à des températures aussi extrêmes que -30/40 degrés, on ne donne pas de royauté. Vous devriez également éviter les gants. Donnez la préférence aux gants afin que vous puissiez vous frotter les doigts contre vous-même. Nous avons fourni l’Au Vieux Camper des Black Diamond, une référence parmi les guides de haute montagne. Les sous-gants sont essentiels si, comme nous, vous allez prendre beaucoup de photos. Au contraire si de bons gants sont suffisants pour moi, en ajoutant un chapeau de laine à elle.

Pour les pieds, nous n’avions qu’une sous-paire de soie, une paire de chaussettes très fine et spécifique également achetée Au Vieux Campeseur à Marseille. Pour protéger nos pieds, nous nous sommes tournés vers la marque Sorel, référence aux pays scandinaves. Avec le modèle Caribu pour moi et le modèle Prenium 1964 pour homme.

En résumé :

1 sous-vêtements techniques Uniqlo |1 Quechua ou ultérieure OrthFace Polar | 1 Park Fjällräven

1 sous-vêtement technique Wed’ze |1 pantalon de ski et snowboard haute tolérance à l’humidité

1 paire de gants |1 paire de sous-vêtements (optionnel) |1 casquette |1 paireSorel

Mon couple Sorel Caribou à Kiruna !

Astuces — Que faire (Vraiment) Éviter

— coton : nous l’oublions. C’est un matériau qui retient la transpiration, donc l’humidité, et ce qui est plus puant.

— Ne pas appliquer la pensée de la couche pour accumuler de la chaleur. Ce qui vous gardera au chaud est la ventilation que votre corps va créer. En d’autres termes, en plus des sous-vêtements techniques, ne mettez pas de vêtements trop serrés.

« Oubliez aussi les jeans qui ne vous serviront pas uniquement pour rien. Pour les soirées cocoon à l’hôtel, je préfère deuxième leggings techniques (type uniqlo). A part quelques touristes (pas équipés du tout) nous n’avons vu personne en jean !

« Mademoiselles, en Laponie, au moins en hiver, nous ne portons pas de maquillage. Cela peut sembler idiot dit oui, mais dans le mascara et la fondation par exemple, il n’y a pas d’eau et d’eau avec du froid, il gèle. Inversement, assurez-vous d’apporter des produits cosmétiques utiles tels que : le bâton à lèvres, la lotion du soir (j’ai eu de l’aloe vera, mais il y a aussi un traitement SOS apaisant) et la crème froide protectrice pour l’amour EQ avant de sortir. Assez ! Pensez à bien hydrater votre peau.

Les

Flällräven (marque de référence en Suède) | Wed’ze ou Columbia pour petits budgets | WedorthFace pour le style | Sorelmarques de grands équipements froids sont recommandées : (testé) pour pieds secs | (souvent listé) Patagonie | Odlo | Millet | Peak Performance

A R E E O O O N P I N T E R E R E S E S ?

PinterestPour le prochain voyage dans les pays scandinaves et choisir le bon équipement froid, assurez-vous d’épingler notre article

Idées de voyage nordique

Voyager en Laponie | Dormir dans un hôtel de glace | Voyage au Canada | Voyage en Islande

Articles similaires

Lire aussi x