Catégories

Comment des problèmes Cardio-vasculaires Peuvent-ils altérer la vision ?

Comment des problèmes Cardio-vasculaires Peuvent-ils altérer la vision ?

L’ hypertension, une pathologie de plus en plus répandue, est fortement soupçonnée de jouer un rôle provoquant et/ou aggraver les symptômes des acouphènes. Il est intéressant de comprendre comment un phénomène étroitement associé à la circulation sanguine peut, en raison de différentes conséquences pour le corps, favoriser l’apparition, l’intensité ou la persistance des acouphènes chroniques. Il sera également essentiel de se concentrer sur cette catégorie particulière de symptômes d’acouphènes lancinants.

🖊 Voici un bref résumé dans la vidéo. Pour plus d’informations sur Ear Hypertension, consultez le fichier complet ci-dessous la vidéo !

A découvrir également : Pourquoi Choisissez-vous de faire une formation d'infirmier et pas d'aide soignant ?

Qu’ est-ce que l’hypertension artérielle (HTA) ? L’hypertension artérielle, communément appelée HTA, est une pathologie qui affecte environ 14 millions de personnes en France à ce jour. Directement en corrélation avec notre mode de vie, il semble que l’augmentation de cette pathologie devient très troublant. En effet, son incidence mondiale a doublé en 40 ans

A lire également : Pourquoi travailler à l'APHP ?

Plan de l'article

, passant de près de 600 millions de médicaments hypertenseurs au milieu des années 1970 à plus d’un milliard en 2015. En outre, l’HTA est considérée comme une cause indirecte de 7,5 millions de décès par an dans le monde, en raison du risque d’accidents cardiovasculaires. Hypertension sur la paroi des artères

C’est chronique, le fait que l’état d’hypertension continue au fil du temps, ce qui est pathologique. Insidieuse, la maladie disparaît progressivement d’autant plus insidieusement, car les symptômes ne sont pas toujours évidents à détecter. D’ où l’importance cruciale d’effectuer des contrôles réguliers. La pression artérielle est considérée comme conforme à la norme quand elle est inférieure à 140/90 mmHg. Dans l’ensemble, la pression artérielle dite « systolique » ne doit pas dépasser le nombre 15. dépasser les chiffres 9. L’ hypertension artérielle est caractérisée par une valeur supérieure à 14/9 non épisodique, c’est-à-dire lorsque cette valeur persiste dans le temps chroniquement.

La relation entre l’hypertension et les acouphènes

Depuis les années 1940, l’ATH est soupçonnée d’être l’une des causes possibles des symptômes des acouphènes. Cette causalité repose sur trois mécanismes : ✔ HTA sera impliqué dans la microcirculation altérée de l’oreille interne ✔ L’HTA provoquerait certains médicaments antihypertenseurs appelés « otototoxiques » (toxiques pour le système auditif) ✔ HTA peut souligner l’apparition de bruit généré par les vaisseaux sanguins. Cela se produit surtout en présence d’acouphènes pulsants. Étude de 603 patients atteints d’acouphènes chroniques

L’étude française*, qui n’est plus la plus récente, a recueilli 603 questionnaires auprès de patients atteints de acouphènes. De cette étude à grande échelle, il est clair que les principaux problèmes de santé des patients sujettes aux acouphènes sont principalement des vertiges (30%), l’ hypertension artérielle (25%)

et enfin le cholestérol (chez une personne sur quatre). * R. SIMEON, E. VORMES, R. DAUMAN, B. FRACHET — Carnets d’otorinolaryngologie, chirurgie cervicale et audiophonie, 2001. L’ hypertension artérielle et les acouphènes lancinants

qui bat synchronisé avec son pouls. Ce type d’acouphènes est en corrélation avec une augmentation du flux sanguin dans les vaisseaux de la tête et/ou du cou. L’acouphène pulsatoire est une forme de symptôme dans lequel le patient perçoit un bruit parasitaire En raison de la proximité de ces vaisseaux et du système auditif

, le patient commence à entendre la circulation sanguine. Il convient de noter que l’acouphène pulsé peut être unilatéral ou bilatéral. Les acouphènes pulsants peuvent également provenir de présence d’une tumeur glomique dans l’oreille. Pathologie légère, cette tumeur vasculaire est due au dépôt de cholestérol sur la paroi de l’artère. Aouphènes et athérosclérose

athérosclérose est une conséquence de la raideur des vaisseaux sanguins L’ présents dans la zone auditive. Ce processus résulte généralement d’un excès de cholestérol et de dépôts de graisse.

Devenant moins élastiques et moins élastiques, les vaisseaux sanguins impliqués entraînent une augmentation de la pression et des troubles circulatoires. Ce sont les mêmes troubles que le patient a tendance à capturer, provoquant l’apparition d’acouphènes lancinants. L’athérosclérose, due à la turbulence qu’elle induit, est un type d’hypertension localisée qui se manifeste par une déficience auditive, entre autres choses. Parfois, les symptômes pulsateurs proviennent d’un seul phénomène : l’hypertension intracrânienne légère. Aouphènes et hypertension idiopathique Intracrânienne

Lorsque la pression est trop élevée à l’intérieur du crâne, ce qui se passe lorsque le liquide céphalo-rachidien est présent en trop grande quantité, est appeléhypertension intracrânienne idiopathique (ou soi-disant cérébral). Ce phénomène est problématique car il peut entraîner des maux de tête, une déficience visuelle et parfois l’apparition d’acouphènes pulsants. Il convient de noter que la maladie peut être trouvée chez les jeunes femmes en surpoids.

Autres causes possibles d’acouphènes liées à la pression artérielle

Aouphènes et antihypertenseurs ototoxiques

Les médicaments othotoxiques sont appelés traitements qui constituent une menace pour le système auditif

. En effet, il semble que certaines molécules peuvent modifier certaines structures, comme un escargot, un oreillette ou un nerf auditif. Lorsque médicament otototoxique provoque des effets secondaires de ce type, il y a des symptômes comme une respiration sifflante et des bourdonnements dans l’oreille, des étourdissements et potentiellement une perte auditive. Cependant, certains médicaments antihypertenseurs sont soupçonnés d’otototoxicité. C’est le cas de *enalabrilu* (Rénitec), qui constituerait une menace pour l’Escargot, cette partie de l’oreille interne qui joue le rôle de convertir les sons en signaux électriques transmis au cortex auditif. *Source : Maripaule Peysson-Pelloux — 6 millions de malentendants — octobre 2014 Aouphènes et hypotension artérielle

Le terme hypotension artérielle est utilisé pour se référer à une pression artérielle trop basse sur les parois des artères. Bien que la pression artérielle inférieure à la moyenne ne soit actuellement pas considérée comme un risque pour la santé, le syndrome d’hypotension est régulièrement indiqué lorsqu’il s’agit de trouver les causes de l’acouphène. Cela se produit, par exemple, dans le cas d’hypotension orthostatique, qui se manifeste lors du déplacement de la position couchée à la position debout

. Cette baisse transitoire de la pression artérielle peut être l’une des causes probables de certains acouphènes épisodiques qui se produisent le matin au lever du soleil. Aouphènes et hyperlipidémie

L’hyperlipidémie est un terme utilisé pour désigner des niveaux anormalement élevés de lipides (graisses) dans le sang. Également inclus dans la définition de l’excès de cholestérol, ainsi que des triglycérides. Ce déséquilibre est la cause de nombreuses pathologies, y compris certains troubles cardiaques et l’hypertension. L’hyperlipidémie reçoit une force lourde sur la vascularisation cochléo-vestibulaire, à savoir, ses effets indésirables peuvent affecter les mécanismes de l’oreille interne. Conseils pratiques pour réduire le risque d’hypertension

Tout d’abord, toute personne souffrant d’hypertension est fortement recommandé d’effectuer des exercices physique. Bien sûr, cette pratique devra être ajustée à l’état de santé et à l’âge du patient. Il devra également obtenir le soutien d’un médecin du sport, en amont.

Deuxièmement, il est également conseillé d’ ajuster les habitudes alimentaires en réduisant, par exemple, son apport en sel, ce dernier joue un rôle clé dans l’augmentation de la pression artérielle.

Troisièmement, il sera sage d’éviter de consommer des boissons excitantes En outre, il est nécessaire de réduire l’absorption des composants qui sont trop gras et riches en cholestérol, ce qui peut aggraver le risque d’athérosclérose. Pour la charcuterie et les jaunes d’oeufs, il sera essentiel de remplacer les huiles naturelles telles que l’huile d’olive, riche en graisses insaturées. telles que l’alcool, le café, les boissons énergisantes et trop de thé.

Enfin, et il n’est plus un secret pour personne, rappelez-vous que le stress, la colère, comme En outre, l’ensemble des états émotionnels toxiques, quand il dure au fil du temps, sont un facteur aggravant de l’hypertension. Par conséquent, il est fortement recommandé d’investir du temps et de l’énergie dans la réduction du stress.

La sofrologie, la méditation pleine conscience et le yoga, pour ne citer que quelques exemples, sont des disciplines qui jouissent aujourd’hui d’une frénésie fervente, d’autant plus qu’elles vous permettent de réguler efficacement les stanyémotials stoxiques.

Articles similaires

Lire aussi x